Retour sur la carrière exemplaire de Jim Jarmusch, cinéaste rockn’roll par excellence, marqué par la scène underground new-yorkaise de la fin des années 1970, dandy n’ayant jamais dévié de ses convictions, resté attaché aux mêmes passions et figures tutélaires d’une Amérique mythique.

D’un style flottant et imperturbable mais aucunement sententieux ni prétentieux, ses films possèdent une patte reconnaissable dès ses débuts : un minimalisme laconique, un détachement souverain mais humaniste.

Cette rétrospective propose de redécouvrir ses 6 premiers films : de Permanent Vacation, film de fin d’école au charme fou à Dead Man sublime relecture romantique du western.

L’univers de Jim Jarmusch c’est aussi une famille d’acteurs : John Lurie, Roberto Benigni, Isaach de Bankolé et Iggy Pop, Tom Waits, Eszter Balint, Steve Buscemi que l’on retrouve dans The Dead Don’t Die, son dernier film en salle.

Ses images, du noir et blanc iconique de Stranger Than Paradise aux couleurs nocturnes de Night on Earth, ont marqué toute une génération et sont toujours sources d’inspiration pour le cinéma, la musique, la photographie et la mode. Le cinéma de Jim Jarmusch et son éternelle jeunesse sont à retrouver intacts grâce à des copies numériques restaurées

Les 6 premiers films de Jim Jarmusch

Sortie le 3 juillet 2019
Versions restaurées

PERMANENT VACATION
Etats-Unis – 1980 – 1h15 – couleur – visa : 58092
avec Chris Parker, Leila Gastil, John Lurie
Deux jours et demi de la vie d’Aloysious Parker, dit Allie, jeune vagabond à la dérive dans un New York délabré, rencontrant d’autres personnes qui, comme lui, vivent aux frontières d’un monde qu’ils ne savent comment habiter.

Séance unique le dimanche 2 octobre à 19h15

STRANGER THAN PARADISE
Etats-Unis/RFA – 1984 – 1h29 – noir et blanc – visa : 59738
avec John Lurie, Eszter Balint, Richard Edson
Une jeune Hongroise rejoint son cousin aux États-Unis. Ensemble, ils embarquent vers la Floride.

DOWN BY LAW
Etats-Unis/RFA – 1986 – 1h47 – noir et blanc – visa : 62105
avec Tom Waits, John Lurie, Roberto Benigni
Jack, proxénète à la petite semaine, et Zack, disc-jockey, sont réunis dans une cellule de prison en Louisiane. Forcés de se supporter, ils sont bientôt rejoints par Roberto, un immigré italien rempli de l’entrain qui leur manque, qui leur propose de s’évader.

MYSTERY TRAIN
Etats-Unis/Japon – 1989 – 1h50 – couleur – visa : 71578
avec Screamin’Jay Hawkins, Nicoletta Braschi, Joe Strummer, Steve Buscemi
Memphis, Tennessee, la ville du king Elvis Presley. Un couple de Japonais en pèlerinage, une jeune femme venant chercher les restes de son mari, quelques copains dépressifs et alcooliques vont se croiser sans vraiment se rencontrer…

NIGHT ON EARTH
France/Grande-Bretagne/Allemagne/Etats-Unis/Japon – 1991 – 2h08 – couleur – visa : 77180
avec Winona Ryder, Gena Rowlands, Rosie Perez, Isaac de Bankolé, Béatrice Dalle, Roberto Benigni
5 histoires de taxis se déroulant simultanément dans 5 villes du monde, à Los Angeles, à New York, à Paris, à Rome et à Helsinki.

DEAD MAN
Etats-Unis/Allemagne/Japon – 1995 – 2h01min – Noir et blanc – visa : 86835
avec Johnny Depp, Gary Farmer, Gabriel Byrne, John Hurt, Iggy Pop, Robert Mitchum
William Blake prend le train vers l’Ouest pour y exercer le métier de comptable. Arrivé dans la sinistre ville de Machine, il s’y trouve accusé à tort d’un double meurtre et prend la fuite, une balle logée près du cœur. Accompagné de Nobody, un Indien cultivé qui le prend pour le poète anglais William Blake, il s’engage dans un périple à travers l’Ouest sauvage…